Qu’est-ce que la conservation volontaire ?

Définition

« La conservation volontaire exprime la prise en charge de la conservation du patrimoine naturel sur une terre privée par les gens qui en sont propriétaires. Elle est fondée sur l’initiative et l’engagement des individus ou des personnes morales (organismes de conservation, municipalités, compagnies) à préserver la nature et les caractéristiques patrimoniales indéniables, c’est-à-dire reconnues d’intérêt pour la collectivité. »

(Définition adaptée du MELCC)


Importance de la conservation volontaire

Protéger les fonctions des écosystèmes et la valeur fondamentale de la nature

C’est pour le bénéfice des collectivités que la conservation des milieux naturels doit permettre, en son sens le plus large, de protéger les éléments de biodiversité et de connectivité, de restaurer des éléments dégradés par les activités du territoire et de mettre en valeur les sites et les actions de conservation.

Elle prend en compte les communautés locales, leur contexte et leurs valeurs pour mener des actions de conservation qui contribueront à la richesse des régions et la qualité de vie des citoyens.

La conservation de la biodiversité passe par la protection de noyaux de conservation, de zones tampons et de la connectivité.

Une approche flexible et intégrée, adaptée au sud du Québec

Au Québec, les terres privées couvrent 8 % du territoire et sont principalement situées dans le sud, tout comme la majorité de la population. C’est également ce territoire qui abrite la plus grande biodiversité de la province. C’est pourquoi la protection des milieux naturels par les intervenants non gouvernementaux est primordiale. Les sites de conservation volontaire sont d’ailleurs concentrés dans le sud du Québec et permettent de venir en complément au réseau d’aires protégées gouvernemental.

Le Répertoire des sites de conservation volontaire du Québec

Le RMN recense les milieux naturels protégés par des intervenants non gouvernementaux dans un outil appelé Le Répertoire, dont la carte interactive est consultable en ligne.

Consulter
Acteurs de la conservation volontaire

Le rôle des organismes de conservation

Les organismes de conservation sont les principaux acteurs impliqués dans la conservation volontaire au Québec. Leur mission principale est la sauvegarde et l’intendance de milieux naturels à perpétuité, un geste complémentaire aux actions des gouvernements.

Ces organismes communautaires font preuve de compétences et de flexibilité. Ils mettent en œuvre un processus qui mène à la conservation de milieux naturels (évaluation des milieux naturels, négociations, obtention d’ententes légales), ils financent leurs opérations, ils organisent des activités d’éducation et de sensibilisation et ils assurent la gestion de sites protégés à perpétuité.

L’implication des propriétaires fonciers

Néanmoins, de nombreux individus privés, mais aussi des compagnies ou encore des municipalités, sont impliqués dans la conservation volontaire. 

Les mécanismes de conservation en terres privées s’adaptent à leurs besoins. Différentes options de conservation sont à leur disposition pour protéger un milieu naturel. En partenariat avec un organisme de conservation de leur choix, les propriétaires fonciers peuvent conclure une entente de conservation.

L’entente de conservation vise à :

  • assurer, dans la mesure du possible, la conservation perpétuelle des milieux naturels protégés, de leur biodiversité et des processus naturels;
  • définir les droits d’usages du milieu naturel protégé notamment dans le respect des caractéristiques à protéger (accessibilité, loisir, activités commerciales).

En savoir plus


Documentation générale

Conservation volontaire

Aires protégées

Territoire et connectivité

Espèces et habitats


Pour les propriétaires de milieux naturels

La conservation volontaire vous intéresse ? Vous aimeriez vous impliquer mais vous ne savez pas où commencer ? Voici quelques ressources à votre disposition.

Documentation

Contacter un organisme de conservation

Aussi, nous vous recommandons de contacter un organisme de conservation près de chez vous : celui-ci pourra vous aiguiller et vous accompagner dans vos démarches.


Pour les municipalités

*****

NOUVEAU : Carte narrative à l’intention des municipalités

Découvrez les multiples outils et ressources à la disposition des municipalités pour s’impliquer activement dans la conservation. 👉 Découvrir la carte narrative

*****

Conservation volontaire

Planification du territoire

Partenariat et soutien par les OBNL

Les organismes de conservation

  • Carte des territoires d’action des organismes de conservation au Québec par le RMN. Les organismes de conservation sont les principaux acteurs impliqués dans la protection des terres privées au Québec. Ils sont également présents pour soutenir et aider quiconque souhaite s’informer et participer à l’effort de conservation. Ainsi, plusieurs municipalités et organismes de conservation locaux coopèrent d’ores et déjà dans l’acquisition et/ou la gestion de milieux naturels à protéger.

Autres organisations

Aide financière


Pour les organismes de conservation

*****

NOUVEAU : Boîte à outils

Le RMN met à la disposition de ses membres une boîte à outils contenant diverses ressources concernant la gestion et l’administration d’un organisme de conservation, l’acquisition et la conservation de milieux naturels, les aides financières disponibles…
Pour profiter pleinement des outils et du support du RMN : 👉 Devenez membre !

*****

Mobilisation

Informations scientifiques

Administration

Capsules juridiques destinées aux administrateurs d’ONG

  • Capsule 1 : La nature de l’organisme de bienfaisance et l’opportunité pour les groupes d’obtenir leur enregistrement.
  • Capsule 2 : L’exemption de la taxe d’affaires et l’ouverture jurisprudentielle à la reconnaissance des organismes qui empêchent aux personnes de devenir en difficulté.
  • Capsule 3 : La responsabilité des administrateurs.
  • Capsule 4 : Guide de brousse pour éviter la diffamation dans le cadre de ses activités.
  • Capsule 5 : Quelles sont les circonstances qui nécessitent une assemblée spéciale des membres ?
  • Capsule 6 : Quand, pourquoi et comment modifier ses règlements généraux ?
  • Capsule 7 : Comment améliorer la productivité des assemblées du conseil d’administration par une meilleure préparation des administrateurs.
  • Capsule 8 : Les différentes assurances et ce qu’elles assurent au juste !
  • Capsule 9 : Comment élaborer la politique d’admissibilité des administrateurs afin d’éviter les conflits d’intérêts ?
  • Capsule 10 : Une politique de rémunération et d’indemnisation des administrateurs sans conflit d’intérêts.

Aide financière

Plusieurs programmes d’aide financière existent afin d’aider les organismes de conservation à réaliser leurs missions et à atteindre leurs objectifs. Voici quelques-uns des programmes qui offrent une aide précieuse en conservation des milieux naturels :